⭐ Article réservé aux abonnés

« Les opposés s’attirent… » Non, « qui se ressemble s’assemble ! ». En amour, on entend parfois que nous sommes attirés par nos opposés… Ou bien par des personnes qui nous ressemblent. Qu’en est-il réellement ? Nous allons voir ce que nous dit la science sur notre partenaire idéal… Et sur les personnes que l’on va instinctivement chercher en amour.

Comment choisit-on les personnes qui nous entourent ?

Si l’on vous demande les préférences que vous avez en couple, vous pourrez sûrement faire une liste. Vous aimez les grands, les blondes, les personnes intelligentes, les timides, les barbus… Et vous ne vous êtes peut-être jamais demandé d’où venaient ces tendances. Car bien que l’on pourrait croire que ces préférences nous sont particulières, elles sont en réalité souvent basées sur nos expériences, ainsi que les personnes qui nous ont entourées lorsque nous avons grandi.

Par ailleurs, cela ne se limite pas aux relations amoureuses. Il est maintenant bien établi que les êtres humains s’entourent de personnes qui leur ressemblent, ou qui ressemblent à leur famille, – et que ce choix n’est pas forcément conscient. 

L’on sait déjà que les êtres humains ont tendance à faire confiance à des personnes qui ont des signes distinctifs qui leur ressemblent. Cela peut être des détails : un t-shirt, une marque de voiture… Et cela peut aussi créer des discriminations, quand le signe distinctif est la couleur de peau par exemple. Mais les ressemblances n’ont pas forcément besoin d’être physiques : les expériences jouent également.

C’est ce que suggéraient en 2005 les chercheurs Gérald Delelis et Véronique Christophe, qui ont créé des tests psychologiques et rapporté leurs découvertes. Selon eux, la situation compte ainsi plus que l’émotion. C’est-à-dire que les personnes s’affilient instinctivement avec celles qui ont vécu les mêmes choses, les mêmes situations. C’est pour cela que l’on se retrouve souvent à nouer des amitiés avec des personnes qui ont eu des expériences personnelles proches des nôtres, parfois sans le savoir. Et pour ce qui est des relations amoureuses, l’effet

…...
Article réservé aux membres abonnés

Cet article est réservé aux membres abonnés

Il reste 85% de l'article à lire

Déjà abonné ? Connectez-vous

Publié par Cam

Journaliste HPI/TSA à la recherche du mot juste et d'un monde plus ouvert à la différence. Créatrice du podcast Bande d'Autistes !
Vous devez être membre pour voir les réponses et commenter ce sujet de discussion
Inscription gratuite

19 commentaires sur Amour : qui se ressemble s’assemble ?